Quelle est la différence entre la carte grise normale et collection ?

La carte grise est un document obligatoire lorsque vous êtes propriétaire du véhicule. Elle vous permet d’identifier votre véhicule lorsque cela est nécessaire. Cependant, il existe un autre modèle de carte grise : le certificat d’immatriculation dit collection. Comme vous pouvez l’imaginer, ces deux documents contiennent plusieurs niveaux de différences, et vous trouverez ces différences ici.

La différence au niveau des caractéristiques des véhicules

Au début, bien que ces deux documents identifient des véhicules, ils sont donc valables pour des véhicules d’âges différents. En effet, comme on le sait aujourd’hui, les cartes grises conviennent aux voitures récentes et moins polluantes. En revanche, le certificat d’immatriculation de collection est applicable aux véhicules de plus de 30 ans.

Comme vous l’avez peut-être deviné, ce ne sont pas les cartes grises qui deviennent des objets de collection, mais les voitures. Pour utiliser cette carte, votre véhicule doit afficher le statut des objets patrimoniaux au lieu des objets usagés. La carte grise collection appelée aujourd’hui le certificat d’immatriculation collection a été lancée dans les années 1960.

L’idée était d’identifier les véhicules qui étaient encore en circulation après la destruction ou la perte de la carte grise pendant la Seconde Guerre mondiale.

La nuance dans le contrôle technique

Une autre différence entre les deux cartes est l’intervalle de temps pour terminer l’accès technique. Lorsque vous possédez un véhicule avec une carte grise classique, vous devez effectuer un contrôle technique tous les deux ans.

Pour les voitures avec carte grise collection, les contrôles techniques sont effectués tous les cinq ans. En effet, il en résulte que ces véhicules très anciens ont un kilométrage plus ou moins inférieur par rapport aux voitures récentes.

La différence est donc d’abord économique. Au mieux, les véhicules d’avant 1960 sont totalement dispensés du contrôle technique. Cependant, si vous devez passer du format classique au dossier d’immatriculation des voitures de collection après la vente, l’intervalle de cinq ans n’est pas systématique. Même si vous avez une carte de collection, elle est de deux ans. Lors du prochain contrôle technique, vous pourrez profiter de l’intervalle de 5 ans.

La différence dans le choix des plaques d’immatriculation

Lorsque vous possédez le véhicule le plus proche et que vous possédez donc la carte grise actuelle, le format de votre plaque d’immatriculation est connu et figé. En effet, vous devez adopter un modèle conforme à la réglementation européenne. Ainsi, sur ce genre de plaque, vous retrouverez votre région, votre département, et votre pays.

Pour le retrait d’une carte grise collection, le format est libre. Par conséquent, vous pouvez utiliser l’ancien format connu avec un fond noir et des lettres argentées. La forme de l’assiette sera également choisie en fonction de votre affinité. Vous pouvez donc choisir rond, rectangulaire ou carré. De même, vous n’avez pas besoin de fournir d’informations détaillées telles que la région ou le pays.

La discordance au niveau du prix de l’assurance

L’une des différences classiques entre les deux cartes est le prix de l’assurance. Lorsque vous aurez la carte grise actuelle, vous paierez certainement plus cher.

En fait, comme nous le savons tous, les voitures avec des cartes de collection roulent rarement. De cette façon, ils sont moins risqués aux yeux des compagnies d’assurance. Par conséquent, dans leur cas, le coût est plus abordable.

 

 

 

<<< Découvrez d’autres texte  ici, Des articles intéressant sont à voir sur ce blog.>>>

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *